Actions sur le document

Petit guide du PCDN

Le principe

"Les Plans Communaux de Développement de la Nature visent à maintenir, à développer ou à restaurer la biodiversité au niveau communal en impliquant tous les acteurs locaux et après avoir dégagé une vision commune de la nature et de son avenir au niveau local."

Gembloux est inscrite depuis fin 2008 dans cette démarche (voir historique du PCDN). Le PCDN s'appuye sur deux grands axes de travail :

  • une étude scientifique du réseau écologique de l'entité,
  • un partenariat qui rassemble les acteurs locaux de la manière la plus large possible (citoyens, associations, agriculteurs, entreprises,...) afin de mener des actions concrètes en faveur de la Nature sur le terrain.

partenariat
 

Etude du réseau écologique de l'entité

L’étude réalisée en 2009 par le laboratoire d'écologie de Gembloux Agro Bio Tech vise à connaître le patrimoine naturel de la commune, ses forces et ses faiblesses en se basant sur le concept de réseau écologique.
Le réseau écologique est l’ensemble des habitats naturels susceptibles de fournir un milieu de vie temporaire ou permanent aux espèces végétales et animales sauvages dans le respect de leurs exigences vitales et permettant d’assurer leurs survies à long terme. On parle de réseau car il est constitué d'éléments centraux (un bois, une zone humide), périphériques (une bande enherbée) et de liaison (une haie, un fossé).

Appliquée au cas de Gembloux, l'étude a mis en évidence l'importance du réseau hydrographique comme structure du patrimoine naturel au sein d'une matrice agricole dominant l'occupation du territoire.

Voir l'étude du réseau écologique.

 

Partenariat autour d'actions concrètes

S'appuyant sur la connaissance du territoire apportée par l'étude, les partenaires du PCDN se concertent pour réfléchir ensemble aux actions concrètes à mettre en oeuvre sur le terrain pour renforcer l'accueil de la biodiversité. Ce processus se déroule donc au sein d'une réunion que l'on nomme ici à Gembloux la "Commission Nature" (ce que d'autres Communes nomment "la Plénière"). Elle est présidée par l'Echevin de l'Environnement et le processus est coordonné par le Conseiller en Environnement qui traite toutes les questions pratiques, logistiques, financières, si bien que la Ville entretient la dynamique du PCDN. Mais le PCDN ne serait rien sans les partenaires qui assurent la réalisation concrète des actions sur le terrain.

Pour animer ce réseau de partenaires et susciter l'émergence de projets pertinents, la Ville est accompagnée, à chaque étape du processus, par la Fondation Rurale de Wallonie.

 

Concrètement ?

Chaque année, tout un chacun a la possibilité d'introduire une fiche-projet pour proposer un projet Nature à Gembloux. Il n'est pas nécessaire d'être un expert de la nature, il suffit juste d'avoir envie de l'aider. L'action doit toutefois être réaliste et surtout, concrète. Rien ne sert de reformuler des constats ou des objectifs pour la nature, ceci a été fait au travers de l'étude de 2009. Place à l'action ! Quoi, où, quand, avec qui, combien ca va coûter ? Un modèle de fiche permet de se poser les bonnes questions, notamment les étapes de l'action et leur estimation budgétaire. Les fiches sont à rentrer fin de l'année pour une réalisation l'année suivante.

Ces fiches sont d'abord examinées par les services administratifs pour vérifier leur faisabilité sous différents aspects : jouissance des terrains, faisabilité techique, réalisme financier.

Chacun est ensuite invité à venir présenter sa fiche-projet lors de la Commission Nature du début de l'année. Les personnes réunies autour de la table entendent les différents projets, en discutent, au besoin les priorisent, et les relaient pour proposition au Collège communal. Le porteur de projet s'engage à réaliser son projet si celui-ci est retenu.

Le Collège communal examine les fiches et décide des actions à mener et selon quelle répartition budgétaire.

La Ville peut alors solliciter un subside régional de 5.000 eur/an auprès du SPW-Direction de la Nature, pour réaliser les fiches-projet retenues. Il est arrivé, plusieurs années, que la Ville de Gembloux décide de rajouter un budget complémentaire à ces 5.000 eur régionaux pour permettre la réalisation d'encore plus de projets.

Depuis 2017, le mécanisme de financement des projets a été simplifié pour les porteurs de projets : une fois son projet validé par l'instance publique, le porteur de projet se voit confier le subside par avance. Ceci lui évite de devoir avancer les fonds comme par le passé. Il devra ensuite justifier de la bonne utilisation du subside par la production d'un rapport succinct (résumé de quelques lignes, quelques photos et toutes les pièces justificatives valorisant le subside).

La réalisation du projet en tant que telle est accompagnée par la Ville, sous l'impulsion du porteur de projet qui pilote son projet à son rythme, selon ses capacités. Le Conseiller en Environnement assure le rôle de Coordinateur local des projets PCDN en accompagnant chaque projet, en suscitant les collaborations utiles entre bénévoles ou en aidant à débloquer certaines situations. Les services administratifs peuvent apporter un soutien logistique ponctuel (Ex. : transport de matériaux, infographie).

Enfin, pour aider les bénévoles dans la réalisation concrète de leur projet, la Ville de Gembloux a acquis de nombreux outils de gestion (débrousailleuses, coupes-branches, bêches, gants, ...) ainsi que du matériel didactique ou de support aux événements (tonnelles, roll-up, ...). Voir la page consacrée au matériel du PCDN.

 

Vous avez envie de rejoindre le PCDN ? Contactez le Conseiller en Environnement, Coordinateur local du PCDN : Julien Legrand - 081 626 340 - julien.legrand a gembloux.be

Vous avez envie de rentrer une fiche projet ? Les fiches sont à soumettre en fin d'année uniquement, plus d'informations sur la page "Proposer un projet PCDN".