Actions sur le document

L'arbre et la loi

Arbres remarquables …

Un arbre remarquable est soit un arbre ou un arbuste d’au moins trente ans, isolé dans un espace ouvert…

Les arbres visés sont :

  • soit des arbres isolés individuellement,
  • soit un petit ensemble d’arbres ou d’arbustes isolé pour autant qu’on ne soit pas en présence d’un bois.

Ces arbres ou arbustes se distinguent dans le paysage environnant :

  • soit dans un espace ouvert non bâti (champ, parc),
  • soit dans un espace ouvert bâti (arbre au milieu d’une place, arbre associé à un élément du petit patrimoine populaire wallon tel que les chapelles, par exemple).

Soit un arbre cornier ou de limite…

Arbre et alignement d’arbres qui marquent le coin ou la limite de territoires ou de terrains contigus.

Soit, et la haie est ici concernée également, un arbre ou une haie se retrouvant sur les listes communales officielles

Les communes détiennent un répertoire officiel de la plupart des arbres et haies remarquables sur leur territoire. Ces arbres et haies sont répertoriés et décrits sur le Portail cartographique de la Région Wallonne consultable sur le lien suivant : cartocitI.wallonie.be/pw . Ils constituent seulement une partie des arbres et haies remarquables de Wallonie.

Ces arbres et haies présentent au moins un des intérêts suivants :

  • intérêt paysager (intrinsèque par la valeur esthétique des arbres ou extrinsèque par la mise en valeur ou le marquage du bâti environnant, surtout si celui-ci est lui même de valeur architecturale, historique ou symbolique),
  • intérêt historique (lié à des événements historiques marquants),
  • intérêt dendrologique (rareté de l’essence, de la variété, du cultivar, de la forme ou du port des arbres),
  • intérêt de curiosité biologique (présence de loupes, colonisation par champignons eux-mêmes remarquables,…),
  • taille exceptionnelle (de la circonférence et/ ou de la hauteur, liée souvent à un âge exceptionnel),
  • intérêt folklorique (lieu sacré, de fête, de légendes, de coutumes,…) ou religieux (pèlerinage, …),
  • repère géographique (limite, borne, croisement de voiries...).

…et magnifiques !

A défaut d’avoir été repéré dans le cadre de l’établissement de la liste des arbres remarquables, de nombreux arbres, arbustes, haies et alignement présentant un intérêt ou plusieurs des points d’intérêt cités et ne bénéficient pas encore d’un statut de protection particulier !
Ils se démarquent des arbres et haies de leur entourage ou encore participent à mettre en évidence un élément bâti, il est donc essentiel de reprérer ces arbres en vue de les rendre éventuellement “remarquables”, en accord avec leur propriétaire, bien entendu!